J’ai lu… Les étoiles de Noss Head de Sophie Jomain

les-etoiles-de-noss-head-tome-1-vertige

Titre V.O. :  /

Auteur : Sophie Jomain (FR)

Edition lue : France Loisirs

Année publication : 2010


De quoi ça parle ?

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…


Ce qui m’a attirée ?

J’ai beaucoup entendu parler de cette série sur les blogs et les chaînes livresques, ce qui est en général un signe de qualité. Mais, j’ai aussi tendance à me méfier (tout le monde parlait de 50 shades, et pourtant… mais ce n’est que mon avis!). Et puis, une amie m’a, à son tour, conseillé ce livre. Je lui ai fait confiance et je me suis lancée dans cette lecture sans vraiment lire le résumé en détail. Et j’ai bien fait.


Ce que j’en pense, maintenant ?

J’ai aussi choisi cette lecture pour le plaisir de lire du fantastique dans une langue française authentique c’est-à-dire qu’il ne s’agit pas d’une traduction, mais bien des mots choisis par l’auteure elle-même. Aussi, les personnages me paraissent plus réels, plus authentiques. La plume de l’auteure m’a parue très légère, fluide et poétique. Les descriptions n’étaient pas surchargées mais suffisamment détaillées pour nous faire plonger dans son univers. Elle exprime très bien les sensations et les émotions de ses personnages pour leur donner de la consistance et de l’authenticité.

En commençant ma lecture, j’ai d’abord trouvé le personnage d’Hannah courageuse et indépendante. Elle n’hésite pas à se balader seule, elle prends du temps pour découvrir les lieux et lire. Sur certains points, j’ai même eu l’impression qu’elle me ressemblait beaucoup à préférer le calme et la lecture aux soirées arrosées. La rencontre avec Leith s’est également faite en douceur, de façon plutôt naturelle, contrairement à certaines romances où tout va bien trop vite à mon goût. Mais dans la dernière partie du roman et le début du second tome, j’ai trouvé que les personnages et certaines de leurs réactions devenaient de plus en plus stéréotypés, ce qui a fini par les rendre parfois prévisibles, mais surtout terriblement monotones. En ce qui concerne les personnages secondaires, je trouve qu’ils manquent de consistance, comme s’ils n’étaient présents que pour servir de tremplin aux personnages principaux. Mais, en considérant le nombre de tomes suivant, j’ose espérer qu’ils se développeront bientôt et trouveront une place plus importante dans le récit.

Enfin, la mythologie mise en place, qui est majoritairement inspirée des mythologies européennes, est habilement introduite dans le livre. En effet, puisque les mythologies sont riches et que les croyances sont très variées, il était important de rappeler les bases et mettre tout les lecteurs au même niveau de connaissance ; pour ne pas rendre l’histoire indigeste, l’auteure distille des informations au gré des besoins du lecteur pour suivre le fil du récit. Mais, ce qui m’inquiète désormais, c’est de voir la romance prendre le dessus sur l’action et la mythologie, car le début du tome 2 m’a semblé trop répétitif au sens où (ATTENTION SPOILER) les crises de jalousie d’Hannah commencent à bien faire, ça tombe dans les gamineries “nianian”. Je ne suis pas une grande fan des romances à l’eau de rose c’est vrai, mais je ne suis pas non plus complètement perméable à la romance et aux histoires d’amour. Toutefois, quitte à écrire une histoire d’amour, autant éviter de tomber dans les clichés qu’on nous ressort à toutes les sauces. (FIN DU SPOILER).


Ce que j’en retiens ?

D’après ce premier tome, je peux déjà dire qu’il y a du potentiel et que je lirai la suite avec plaisir et beaucoup de curiosité. Je retiens aussi qu’il s’agit d’une série écrite par une auteure française ce qui permet une certaine proximité avec les personnages qui possèdent des aspects culturels qui font échos à notre propre culture (vous me suivez ?). Et, je reviens aussi sur l’écriture que j’ai trouvé très belle et très agréable à lire.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s