J’ai lu… La 5e vague de Rick Yancey

CVT_La-5e-vague_3803

Titre V.O. : The 5th Wave

Auteur : Rick Yancey (US)

Edition lue : Collection R – Robert Laffont

Année publication : 2013


De quoi ça parle ?

1re Vague: extinction des feux.
2e Vague: déferlante.
3e Vague: pandémie.
4e Vague : silence.

À l’aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper… Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend…


Ce qui m’a attirée ?

A vrai dire, je ne me souviens plus très bien comment j’ai découvert ce livre. Est-ce que j’en ai entendu parler sur l’une des chaines youtube que je suis ? Est-ce que j’ai d’abord vu l’affiche du film ? Je pencherais plutôt pour la première solution, mais je dois dire que ça ne m’a pas beaucoup marqué. Bref, je n’avais alors pas vraiment envie de m’intéresser plus que ça à ce roman. Même si j’aime beaucoup les dystopies et les histoires post-apocalyptiques en général, elles sont tellement nombreuses désormais que je dois choisir plus soigneusement mes lectures. Le fait que le livre soit adapté au cinéma m’a quand même poussée à m’y intéresser… Bon OK, ils font encore un film sur un bouquin estampillé jeunesse, mais bon, s’ils en font justement un film, c’est qu’il doit être assez visuel et rythmé. Et après plusieurs passages chez mon libraire, je me suis enfin décidée.


Ce que j’en pense, maintenant ?

L’histoire me semblait assez originale au sens où je ne suis pas encore une habituée des romans d’aliens. Je retrouvais donc des ficelles du genre dystopique mais avec des nouveautés extraterrestres. Contrairement aux derniers succès teen-movies où la menace vient de l’homme lui-même, dans ce roman, la menace vient d’ailleurs et est alors plus insaisissable plus mystérieuse ; les peurs ne sont pas les mêmes et les enjeux non plus.

J’ai beaucoup apprécié l’alternance des points de vue entre plusieurs personnages. Parfois, le narrateur n’était précisé et il fallait attendre quelques lignes ou quelques pages avant de comprendre. Au fur et à mesure, on comprends que ces histoires sont liées et vont finir par se croiser d’une certaine façon (mais je ne donnerai pas plus de détails pour ne rien spoiler). Cela permet également de donner du rythme au roman. En effet, dans certains romans, j’ai trouvé décevant que les relations entre personnages évoluent trop rapidement et donc pas naturellement au profit du rythme de l’intrigue. Dans la 5e vague, j’ai pu prendre le temps de comprendre chaque personnage et j’ai senti les relations se construire au fur et à mesure. Mais, évidemment, rien étant parfait, il faut quand même avouer que certains passages sont en réalité des raccourcis ou des petites épices rajoutées en fin de cuisson pour relever un peu le plat.

Concernant les personnages en eux-mêmes et leur caractère, j’ai beaucoup apprécié « Zombie » que j’ai trouvé bien construit, intéressant et très attachant. L’avantage d’un livre, c’est que le physique des personnages ne compte pas vraiment ; on ne peut apprécier un personnage que pour ses actions et son caractère. Alors, même s’il est supposé être un « beau gosse », je n’ai pas pu prendre ce critère en considération (je ne sais pas si je suis suffisamment clair ici…). J’ai aussi été très touchée par « Nugget » qui était vraiment trop adorable ! (à vous de découvrir à quoi/qui correspondent Zombie et Nugget, maintenant !)

L’intrigue était aussi assez « épaisse », il y avait beaucoup de choses à raconter et je n’ai pas vraiment ressentie de grand vide. Mais, je vous mentirais si je disais que tout était parfait à ce niveau-là. Je n’ai pas dévoré le livre de A à Z ! Le début était un peu hésitant et je lisais ce livre petit bout par petit bout, en pensant pouvoir anticiper les prochaines pages. Et puis, il y a eu un gros twist qui m’a frappée et m’a réveillée. A partir de là, j’ai commencé à me poser des questions, à essayer de comprendre comment cela pouvait être possible et j’étais sur le qui-vive dans l’attente d’un nouveau twist. J’ai donc dévoré plus de la moitié du livre hier et je n’ai pas voulu éteindre la lumière avant d’avoir lu la toute dernière page !


Ce que je retiens ?

C’est que j’ai la certitude que je continuerai à me laisser surprendre par des auteurs comme Rick Yancey. Parmi la multitude de romans jeunesse qui fleurissent en ce moment pour surfer sur la vague dystopie/science-fiction, il y a encore des pépites comme La 5e Vague. Il y a bien évidemment des imperfections ; par exemple, je n’ai pas vraiment accroché à la relation entre Cassie et Evan, même si j’ai beaucoup aimé ces personnages.

J’ai également entendu de bonnes critiques concernant le film, et j’ai hâte d’aller me faire mon propre avis.

❤❤❤❤❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s