« Another » dessiné par Kiyohara Hiro – Un manga terrifiant… !

Another (blog)
Aujourd’hui, je vous parle d’un manga que j’ai lu dans le cadre du Week-end à 1000. Cet article sera plus court que d’habitude car je n’ai pas encore tout à fait l’habitude de parler de manga, mais j’ai eu un coup de coeur pour celui-ci et je me devais donc de le partager avec vous.

De quoi ça parle ?
En 1972, Misaki, élève de la troisième 3°3, est décédée. Suite à la mort de cette élève appréciée de tous ses camarades, ces derniers décidèrent d’agir comme si elle était toujours parmi eux et ceci, jusqu’à la fin du lycée.
26 ans plus tard, un jeune garçon nommé Kôichi Sakakibara est transféré dans cette même classe. Il ressent dès lors au sein de la classe une atmosphère mystérieuse et des élèves apeurés. Sa curiosité est éveillée par une adolescente étrange, portant un bandeau sur l’œil et à qui personne ne parle…

Ce qui m’a attirée ?
J’arpentais les étagères de manga en me laissant porter par mes sensations, et mon regard s’est finalement posé sur CE manga. Les dessins me plaisaient bien et l’histoire m’avait semblée intéressante, et me permettrait aussi de sortir un peu de mes habitudes de lectures.


Ce que j’en pense maintenant ?
La première chose à noter quand on lit un manga (ou une BD), ce sont les dessins. Les illustrations ont un style assez épuré, et la mangaka a décidé de se concentrer sur les personnages et ce qu’ils se disent plutôt que sur le décor. Et ce n’est pas pour me déplaire car cela évite d’avoir des pages trop chargées.
Dans ce premier tome, le récit se concentre principalement sur Koichi et Misaki, même si on découvre également d’autres personnages, d’autres élèves de la 3°3. Je pense que le “vide” au niveau des décors et autour des deux personnages principaux permet d’accentuer l’isolement dans lequel Koichi se trouve plongé alors qu’il décide de se rapprocher de Misaki et résoudre son énigme.
Ce premier tome se révèle effrayant par ce mystère qui plane sur l’école qu’on ne comprend pas, autant que le personnage principal, et le suspense est maintenu jusqu’à la toute dernière page avec un super cliffhanger qui est à couper le souffle et nous donne envie de lire la suite immédiatement !
Ce premier tome fait plutôt office d’introduction ou d’incipit pour mettre en place le récit, et nous présenter les personnages jusqu’à la première “vraie” péripétie dans la dernière partie de ce manga.

Ce que j’en retiens ?
Ce manga est donc une très bonne surprise et une lecture que je recommande sans hésiter. Aussi, il s’agit d’un manga adapté d’un roman d’horreur, et c’est un peu paradoxal pour moi d’être attirée par ce genre de manga car je ne supporte pas les films d’horreur, je suis toujours terrorisée. Mais lorsqu’il s’agit d’un manga, un livre ou une bande-dessinée, je trouve que c’est très différent, car la prise de distance par rapport aux scènes d’horreur est plus facile ; l’histoire reste effrayante mais n’est plus dégoûtante.
Ce manga est adapté du roman de Yukito Ayatsuji, paru en anglais au Etats-Unis, et a également été adapté en animé disponible en France et en film disponible au Japon

J’ai vraiment hâte de connaître la suite qui sera publiée en France le 1er juillet prochain, et je pense que mon impatience va prendre le dessus et m’obliger à regarder l’anime.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s